FORGOT YOUR DETAILS?

Nathanaël Tavernier

Bass

After a first degree specialising in Ethnomusicology, French bass Nathanaël Tavernier studied for his Masters in Geneva (with baritone Gilles Cachemaille), before joining Les Jeunes Voix du Rhin, where he began to explore the bel canto and buffo repertoire.  He has won many awards, including prizes at the Belvedere Competition in Moscow, at Mount Fuji in Japan and at the Paris Opera Competition.  He has received a Bayreuth bursary from Richard Wagner Circle and was named Révélation Classique de l’ADAMI in 2015.

His many stage appearances include Sarastro Die Zauberflöte, Balthazar La FavoriteCold Genius King ArthurSimone Gianni Schicchi and Frère Laurent Roméo et Juliette, and  he has worked in productions by Robert Carsen, Waut Koeken, Pierre Audi, Valentina Carrasco, Olivier Py, as well as with conductors such as Gabriel Garrido, Daniele Callegari, Marko Letonja, Christophe Rousset and Constantin Trinks.  He has also worked in masterclasses with Helmut Deutsch, Myriam Djemour and Leonardo Garcia Alarcon.

His repertoire is eclectic and he is equally happy in baroque, classical and contemporary music.  On the concert platform, his repertoire includes Rossini’s Petite Messe Solennelle, the Mozart Requiem and Haydn’s Stabat Mater, alongside the contemporary electronic work Lamentations de Job by Léo Collin.

The 2018-19 season saw a return to the Opéra-Comique as Le Médecin Pelléas et Mélisande, a tour across France as Osmin Die Entführung aus dem Serail for La Co[opéra]tive, and appearances at the Opéra de Limoges in the roles of Éole and Second Satyre in Lully’s Les Amants Magnifiques with Le Concert Spirituel/Hervé Niquet. He went on to sing at the Opéra de Nantes, with further shows in Angers and Rennes, as Horatio in Amboise Thomas’ Hamlet, and Monterone/Sparafucile Rigoletto  in a version for young audiences at the Théâtre des Arts in Rouen and the Théâtre des Champs-Élysées in Paris.

Between 2020 and 23, he was a fest member of the Badisches Staatstheater in Karlsruhe, in Germany, where he sang, among many roles, 1st Apprentice Wozzeck, the King Aida, Basilio Il barbiere di Siviglia, Badger and Priest in The Cunning Little Vixen, Il Commendatore Don Giovanni, Sarastro Die Zauberflöte,  Zuniga Carmen and Emireno Ottone (Handel).

Most recently, he sang François Totrebat Die schwarze Maske (Penderecki) for the Polish national radio (NOSPR) under Marin Alsop, Adamas Les Boréades (Rameau) in Oldenburg and reprised Emireno Ottone in Karlsruhe. His future plans include Sarastro Die Zauberflöte and Nourabad Les Pêcheurs de Perles.

Après une licence en ethnomusicologie, la basse française Nathanaël Tavernier obtient son Master à la Haute École de Musique de Genève auprès du baryton Gilles Cachemaille, avant d’intégrer les Jeunes Voix du Rhin, où il commence à explorer les répertoires belcantiste et bouffe.  Il remporte plusieurs concours : le Belvédère à Moscou, celui du Mont Fuji au Japon et le Paris Opera Competition.  Il a reçu la Bourse Bayreuth du Cercle Richard Wagner et a été nommé Révélation Classique de l’ADAMI en 2015.

Parmi ses nombreux rôles sur scène, Sarastro La Flûte Enchantée, Balthazar La FavoriteCold Genius King ArthurSimone Gianni Schicchi et Frère Laurent Roméo et Juliette ; il a travaillé avec des metteurs en scène tels que Robert Carsen, Waut Koeken, Pierre Audi, Valentina Carrasco et Olivier Py, ainsi qu’avec des chefs tels que Gabriel Garrido, Daniele Callegari, Marko Letonja, Christophe Rousset et Constantin Trinks.  Il a aussi particpé à des masterclasses avec Helmut Deutsch, Myriam Djemour et Leonardo Garcia Alarcon.

Son répertoire, éclectique, s’étend aussi à la musique baroque et contemporaine. En concert, il a notamment chanté la  Petite Messe Solennelle de Rossini, le Requiem de Mozart  et le Stabat Mater de Haydn, ainsi que les Lamentations de Job de Léo Collin, avec ensemble instrumental et électronique.

La saison 2018-19 l’a vu à l’Opéra-Comique à Paris pour le Médecin de Pelléas et Mélisande, en tournée avec la Co[opéra]tive pour Osmin dans L’Enlèvement au Sérail, et à l’Opéra de Limoges  pour les rôles d’Éole et du Second Satyre dans Les Amants Magnifiques de Lully et Molière avec Le Concert Spirituel et Hervé Niquet, ainsi qu’ à l’Opéra de Nantes, avec des reprises à Angers et à Rennes, dans le rôle d’Horatio dans Hamlet d’Ambroise Thomas. Il a de plus chanté  au Théâtre des Arts à Rouen et au Théâtre des Champs-Élysées à Paris Monterone et Sparafucile dans une version pour jeune public de Rigoletto.

De 2020 à 2023, il est membre de la troupe permanente de l’Opéra de Karlsruhe ;  il y a chanté, entre autres,le Blaireau et le Curé dans La Petite Renarde Rusée de Jánaček, le Commandeur dans Don Giovanni, le 1er Ouvrier dans Wozzeck, le Roi Aida, Basilio Le Barbier de Séville, Sarastro La Flûte Enchantée, ZunigaCarmen et Emireno Ottone (Haendel).

Il a tout récemment chanté François Totrebat Die schwarze Maske (Penderecki) pour la Radio nationale polonaise (NOSPR) sous la direction de Marin Alsop, Adamas Les Boréades (Rameau) à Oldenburg et a repris Emireno Ottone à Karlsruhe. Parmi ses projets,  Sarastro La Flûte Enchantée et Nourabad Les Pêcheurs de Perles.

Videos & Audio

What the critics say

“...sans oublier le timbre somptueux du prometteur Sparafucile de Nathanaël Tavernier (qui interprétait également superbement Monterone)"

Rigoletto | ForumOpera | Théâtre des Champs-Élysées

“son articulation parfaite, sa voix longue capable de graves abyssaux...”

Récital | ForumOpera | ADAMI

TOP