FORGOT YOUR DETAILS?

Aurore Daubrun

Mezzo-soprano

Aurore Daubrun studied at IMEP in Namur with Françoise Viatour et d’Elise Gäbele.  She won both 1st prize and the audience prize in the 2015 Liège Competition, before going on to receive her Masters in 2018.  She currently studies with David Miller.

Her many roles include Madame de la Haltière in Massenet’s CendrillonMara in Bécaud’s Opéra d’AranZia Principessa Suor Angelica and Dorabella Così fan tutte.  At the Opéra Royal de Wallonie, she has also performed Fenena in their adaptation of NabuccoNabuccolo, as well as singing in a new work for younger audiences, inspired by CarmenCarmencita et les dragons. For La Fabrique Opéra she has sung Dame Marthe Faust and Flora La Traviata, as well as Delilah Samson and Delilah and Dido Dido & Aeneas at the Festival de Honfleur in Normandy.

She regularly appears in concerts within Belgium, but is equally busy abroad with recent appearances in France and Finland.  In recital, her performances include Wagner’s Wesendonck Lieder in Brussels, with pianist Alice Ader.

She sang La Maestra della Novizie Suor AngelicaLa Contessa in Giordano’s Mese Mariano and Rosina in an adaptation of Il barbiere di Siviglia (all for the Opéra Royal de Wallonie), alongside concert performances of the Mozart Requiem in Flanders and Un amour de Tortue (a Roald Dahl adaptation) with the Orchestre Royal Philharmonique de Liège, which she just revived.

Most recently, she sang Viclinda I Lombardi alla prima Crociata (Verdi) to great acclaim at the Opéra Royal de Wallonie in Liège.

Aurore Daubrun obtient son diplôme de chant avec la plus grande distinction en 2016 à l’IMEP de Namur, où elle fréquente la classe de Françoise Viatour et d’Elise Gäbele. Elle poursuit sa formation auprès de Benoît Mernier, Patrick Leterme et Daniel Thonnard dans la section de l’European Vocal Departement où elle obtient un master en art lyrique en 2018. Elle continue actuellement d’approfondir le travail du chant avec David Miller.

En mai 2015, elle remporte le 1er prix ainsi que le Prix du public du Concours des nouveaux talents de l’art lyrique à Liège, placé alors sous le patronage de Leontina Vaduva.

Elle tient les rôles de Madame de la Haltière dans Cendrillon de Massenet, Mara dans l’Opéra d’Aran de Bécaud, Zia Principessa dans Suor Angelica de Puccini et Dorabella dans Così fan tutte de Mozart.

Elle se produit régulièrement en concert en Belgique mais également à l’étranger (France, Finlande) notamment avec le Centre d’art vocal et de musique ancienne de Namur et l’orchestre des Agrémens sous la direction de Guy van Waas, avec l’OSSO et l’OSAR (Orchestre Symphonique du Sud-Ouest et Alenya-Roussillon) sous la direction de Bernard Salles, ou encore Opera Volubilis (Perpignan).

À l’Opéra Royal de Wallonie, elle incarne Fenena dans l’adaptation de NabuccoNabuccolo (en 2016), puis participe à la création et à l’interprétation d’un nouvel opéra jeune public inspiré de CarmenCarmencita et les dragons (en 2017 et 2018). À la Fabrique Opéra Val-de-Loire elle est Dame Marthe dans Faust de Gounod en 2019 puis Flora dans La Traviata en 2021 sous la direction de Clément Joubert. Elle chante Dalila dans Samson et Dalila en 2019 et Didon dans Didon & Enée en 2021 au Festival de Honfleur en Normandie sous la direction de Daniel Gàlvez-Vallejo. En 2020, elle interprète, entre autres, les Wesendonck Lieder de Wagner (Bruxelles) et se produit en récital avec Alice Ader.

Plus récemment, elle a chanté La Maestra della Novizie Suor Angelica à l’Opéra Royal de Wallonie), la Contessa Mese Mariano (Giordano) à l’Opéra Royal de Wallonie),  Rosina Figaro Barbier du Bois Joli adapté du Barbier de Séville à l’Opéra Royal de Wallonie), le Requiem de Mozart (Flandres), le spectacle Un amour de Tortue avec l’Orchestre Royal Philharmonique de Liège, qu’elle vient de reprendre, et Charlotte Werther à la Salle Cortot à Paris.

Elle vient de remporter un grand succès dans le rôle de Viclinda I Lombardi alla prima Crociata (Verdi) à l’Opéra Royal de Wallonie à Liège.

Videos & Audio

TOP